La grossesse est une période de bouleversements hormonaux et morphologiques. Ces modifications importantes peuvent perturber :

 

- la mécanique articulaires: les appuis vont se déplacer vers l'arrière notamment pour contrebalancer la prise de volume au niveau du ventre.

- la mécanique viscérale car la place qu'occupe chaque organe à proximité de l'utérus va être remise en cause. Un équilibre devra alors nécessairement être trouvé durant ces 9 mois.

 

Lors de l'accouchement, de formidables contraintes vont s'exercer au niveau du bassin et du périnée, générant de possibles dysfonctionnements par la suite que l'´ostéopathe est à même de prendre en charge, de préférence avant la rééducation périnéale lorsqu'elle a lieu pour qu'elle se fasse sur des structures équilibrées et normalisées.

 

La péridurale est également un vecteur de troubles de la mobilité vertébrale résultant d'adhérences cicatricielles qui ont lieu lors de la piqure. Il n'est pas rare d'observer la survenue de maux de tête à distance de l'accouchement provoques de la même manière par des adhérences méningées.

 

Les réponses à toutes ces problématiques évoquées ici sont du ressort de l'ostéopathe.