Déroulement d’une séance d’ostéopathie 

 

Une séance d’ostéopathie dure généralement entre 45 minutes et une heure.

Elle se déroule en 3 grandes étapes :

 

L’Anamnèse

La séance débute par une discussion entre le patient et l’ostéopathe appelée anamnèse.

  • Elle permet dans un premier temps un recueil d'informations concernant les antécédents médicaux et les événements de vie importants du patient.

 

  • Elle retrace également l’historique du motif de consultation, c’est-à-dire, le problème pour lequel le patient vient consulter l’ostéopathe. A ce titre, il est toujours intéressant pour nous de consulter tout examen (radiologie, scanner, IRM, échographie…) ou tout compte rendu de consultation préalablement réalisé concernant le motif de consultation.

 

  • Le but de cet entretien est de permettre à l’ostéopathe d’adapter ses techniques et sa prise en charge en fonction de chaque patient, mais aussi d’assurer sa sécurité, en effectuant si besoin un diagnostic différentiel, lui permettant de réorienter le patient vers un spécialiste plus adapté si nécessaire, l’ostéopathe ne prétend pas tout soigner !

 

L’examen visuel et palpatoire du corps 

  • Après l’anamnèse, l’ostéopathe explore le corps du patient, à la recherche de zones en perte de mobilité, c’est-à-dire qui ne sont pas en équilibre avec le reste du corps ou avec elles-mêmes (ces zones peuvent concerner aussi bien une articulation, un organe ou un ligament etc.)

  • Pour se faire, la main de l’ostéopathe détecte différentes informations, qui le renseignent in fine sur l’état d’équilibre et de mobilité générale du corps.

 

  • En fonction des informations obtenues par la palpation et de l’anamnèse, il choisit alors les zones du corps les plus importantes à traiter, c’est-à-dire celles qui altèrent l’état de santé du patient.

 

Le traitement :

 

  • Le traitement est réalisé de façon douce et sans douleur, et a pour but d’améliorer la qualité de vie des zones à traiter déterminées au préalable, de leur redonner de la mobilité.

 

  • Il est effectué avec le consentement éclairé du patient, qui est également acteur dans le processus thérapeutique ostéopathique.

 

  • Selon les patients, les zones à traiter pour rééquilibrer le corps sont parfois plus nombreuses, le corps s’étant adapté autour d’une zone en perte de mobilité, en ayant entrainé d’autres. Le traitement s’effectuera alors sur plusieurs séances.

 

  • L’ostéopathe traite la structure corporelle, non les pathologies, et c’est l’amélioration de l’équilibre de cette structure corporelle par ses soins, et par le principe d’auto guérison et régulation du corps que l’état de santé du patient s’améliore.

 

En fin de séance, l’ostéopathe est susceptible de donner des conseils en fonction du traitement qu’il vient d’effectuer et des habitus de vie de chaque patient, le corps continue en effet de se rééquilibrer seul après le traitement.